Intégrale David et Dominique
Le duo David et Dominique (David Jisse et Dominique Marge) est né d’une rencontre au bord d’une autoroute, bien avant la chanson de Michel Fugain, hasard qui a fait dévier l’infirmière débutante et l’étudiant en médecine vers la vie d’artiste. Cette aventure a duré treize ans et a été jalonnée par un certain nombre de réalisations, inédites ou publiées.
L’Intégrale David et Dominique 1968-1980 Ouvre-moi vite la porte c’est redécouvrir ces morceaux et revenir à l’époque de la « nouvelle chanson française » déjà partagée entre un système très commercial et un univers de résistance qui lui permettait d’être diffusée à travers un réseau associatif très puissant mais sans l’aide des grands médias.

"Il y a chanson et chanson. Mémoire et mémoire. Parfois une rengaine de supermarché squatte provisoirement nos neurones... Le plus souvent, par bonheur, c’est une vraie chanson qui nous repasse par la tête, rouvre nos horizons, nous rend plus légers. Quand c’est David et Dominique – un ton, une voix, une parole, une présence –, c’est parfait. Les bonnes chansons ne se démodent jamais."

− Jacques-A Bertrand

"J’étais en quête d’une musique pour le générique de L’Encyclopédie du cinéma et j’avais en tête ce texte d’Apollinaire qui était en fait prophétique car c’est un des rare à avoir pressenti ce qu’allait devenir le cinéma comme art. J’ai rencontré David et Dominique et j’ai été charmé. Je me souviens très bien de La parole est malade qui est une très belle chanson. Du reste à cette époque j’étais sûr qu’ils allaient devenir célèbres… En tout cas j’ai trouvé que la composition et l’interprétation sur ce texte était la plus belle introduction à cette série."

− Claude-Jean Philippe

"J’ai rencontré David et Dominique à un moment où mon travail se partageait entre clubs de jazz et studios d’enregistrement. David m’avait demandé de réaliser les orchestrations de leur disque à venir. J’avais accepté, séduit par la perspective d’avoir la responsabilité d’un album entier, sans lui préciser qu’il participait involontairement à ma formation musicale. À l’époque, je m’arrangeais en effet pour convoquer tous les instruments de l’orchestre dans le studio lorsque l’occasion s’en présentait. C’est l’une des raisons de la présence du basson et du quatuor à cordes dans  La parole est malade.
Je garde de ces séances le souvenir d’un moment joyeux et, si l’album, aujourd’hui disparu de ma discothèque, s’est un peu effacé de ma mémoire, il m’en demeure un écho sonore plein de charme."

− Patrice Caratini

C’est l’occasion de redécouvrir en plus de tous les enregistrements de cette époque,

  • pour la première fois reportée en CD, l’adaptation française de A vava inouva, du chanteur kabyle Idir,
  • le générique du Cinéma des cinéastes, émission de Claude-Jean Philippe sur France Culture,
  • les chansons-journal du premier semestre 1980, commandées par Guy Erismann pour France Culture,
  • une pièce inédite du compositeur Luc Ferrari écrite à partir de la chanson Toutes les musiques,
  • deux chansons récentes de David Jisse accompagné par Nathalie Fortin.

C’est aussi l’occasion de découvrir ou redécouvrir une écriture qui s’éloignait à l’époque de ce qu’on appelait la Rive gauche et qui tentait d’allier le souci de la musicalité et de la virtuosité vocale avec celui de l’écriture textuelle, en puisant ses sources dans le jazz, la bossa nova, le rock et les musiques du monde.

 ÉCOUTER DES EXTRAITS DE L’ALBUM

 PLAYLIST Disque 1
Intégrale David et Dominique

 PLAYLIST Disque 2
Intégrale David et Dominique

1. Heureux    3’14
2. Juliette    2’26
3. Tu vas, je vais  2’59
4. Sans dessus sans dessous  2’21
5. Ouvre-moi vite la porte  4’16
6. Némo  2’33
7. Avant le cinéma  2’00
8. Du bout des doigts je t’aime  2’44
9. L’ogre et le loup  2’31
10. Pas de parapluie  2’55
11. Toutes les musiques  2’32
12. Et se réveiller  2’52
13. Petit hommage au jazz  1’34
14. J’avais huit ans  2’02
15. La tête à p’pa  2’36
16. Il fait trop beau  2’19
17. La parole est malade  3’12
18. Sirop d’orgeat  2’14
19. Ta ville / Rejoins-moi  6’07
20. Retrospective  3’14
21. Tout va bien  1’55
22. Toutes les musiques (Luc Ferrari)  11’07
23. Cache-cache  2’14
24. Le jeu de l’oie  3’24
25. Pigeon vole  4’00

1. Rose et bleu  2’43
2. Une mélodie  2’33
3. Le roi des animaux  3’11
4. Mimi tant pis  2’20
5. Comme si on y était  3’14
6. J’sais pas ou on va  5’24
7. Moi c’est qui  3’36
8. Mamie Nina  2’51
9. Babar  2’27
10. Se quitter tranquille  3’14
11. Faites vos jeux  3’02
12. De l’homme le droit de l’homme  4’41
13. La conduite éclatée  3’15
14. Tu m’fais rêver  3’ 38
15. Une voix s’éteint  3’12
16. La moitié de l’hiver  3’58
17. Oh les enfants  4’19
18. C’est l’année du patrimoine  3’29
19. Les petites lueurs  3’52
20. Sur mes doigts  3’14
21. Ça va mal, ça va bien  3’10
22. Y en a qui trouvent pas  3’27
23. Ces mots qui te touchent  2’36

DISCOGRAPHIE